Blue Flower

Les nuisances sonores de PORTS-sur-Vienne

L'impact de l'autoroute A10

En 1976, l'autoroute A10 est mis en service et laisse sur le territoire communal une marque indélébile de nuisance par son impact visuel et sonore.

Sans précaution, ni compensation, pour satisfaire à l'intérêt national, la commune de PORTS-sur-Vienne est sacrifiée pour la 2ème fois de son histoire (la catastrophe de l'effondrement du coteau de PORTS en 1880)

Le territoire est amputé d'une grosse partie par l'emprise de l'infrastructure routière, la D18 est déviée et reconstruite pour assurer le franchissement des voies autoroutières et l'ancien tracé laissé à l'abandon, sans aucune préoccupation de la SANEF et de l'Etat. Il faudra attendre 2012, avec le chantier LGV, pour que l'Etat, daigne faire quelques mesures compensatoires au titre de l'autoroute !